Accueil > Coup de projecteur

Coup de projecteur

50 projets mis en lumière pour la campagne "Ma ville accélère"

 

Cinquante faisceaux lumineux ont éclairé le ciel marseillais et dévoilé au public les cinquante projets engagés par la Ville de Marseille pour 2013.

           

­­"Ces cinquante faisceaux de lumière symbolisent les cinquante projets lumineux qui vont embellir Marseille en 2013, se réjouit Daniel Hermann, adjoint au maire délégué à l'action culturelle. Il faut faire connaître l'ensemble de ces projets pour que le public puisse se les approprier".


Du haut de l'esplanade de Notre-Dame de la Garde, on pouvait apercevoir, lundi 14, mardi 15 et mercredi 16 février, de 19h à minuit, 50 faisceaux lumineux balayer les nuages et pointer en direction de la Bonne Mère. Cette scénographie lumineuse a officiellement marqué le lancement de la nouvelle campagne nationale de la Ville de Marseille en vue de 2013.
Un projecteur de type "sky tracer" a été installé à proximité de chaque lieu culturel retenu pour cette nouvelle campagne. A la nuit tombée, l'ensemble des faisceaux lumineux formait une scénographie, matérialisant l'ensemble des projets répartis à travers la ville. Ce ballet lumineux représentait à la fois l’étendue et le nombre de projets engagés, précurseurs des grandes manifestations à venir. Pour offrir au public le meilleur panorama, l’accès à Notre-Dame de la Garde était autorisé jusqu’à 23h, grâce à l’autorisation exceptionnelle du diocèse.


Marseille accélère ...­

Pour accélérer son développement et en vue des échéances de 2012, 2013 et 2016, la Ville de Marseille s'est engagée dans de nombreux projets.
"Il faut que les Marseillais et nos compatriotes mesurent l'importance des projets en marche, explique le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin. Il faut également contrer et inverser les vents mauvais qui ternissent l'image de notre ville".


L'ensemble des projets engagés représente un montant total de 600 millions d’euros, dont 40% financés par la Ville de Marseille.
"Construire du patrimoine et du culturel, c'est construire pour l'économie et le tourisme des décennies à venir"
, ajoute Daniel Hermann. Dédiés à la culture, au patrimoine historique et à l’amélioration de la qualité de vie, ces programmes devraient, en effet, insuffler un nouvel élan touristique et économique à la cité phocéenne.

 

 

En 2011, les premiers grands projets vont sortir de terre. "Marseille accélère, c'est une réalité", souligne le maire de Marseille. Le coup d'envoi sera donné avec l'inauguration du Mémorial de la Marseillaise le 3 mars prochain.


télécharger la carte
        ­